Il n'est pas certain que la crème pour le visage vieille de 2000 ans que les archéologues ont découverte à Londres dans les vestiges d'un temple romain ait été utilisée dans un but cosmétique... peut-être était-ce un médicament, ou une sorte de peinture dont s'enduisaient les prêtres pour certains rituels.

Quoi qu'il en soit, la crème a été incroyablement bien conservée, au point qu'on voit encore des traces de doigts! Sa composition est encore en cours d'analyse. (source)

(Museum of London)